Port-a-cath

Quand on a une maladie, quel qu’elle soit d’ailleurs, nous apprenons de nouveaux mots.

Les personnes atteintes du cancer en découvre un  certains nombres, comme le picc-line, ou le port-a-cath (ou catheter a chambre implantable en bon Français).

En gros, puisqu’on vous pique souvent, pour prelever du sang ou pour injecter des produits, il est plus simple d’avoir sur soi un moyen permanent de vous connecter sans chercher une veine a chaque fois.

picc lineLe picc-line a été installé a ma blonde avant la première chimio. Apparemment, sans cela, point de salut. C’est pratique pour les injections, mais par contre il y a plein de défauts:

– Le pansement doit être refait chaque semaine. Avec une chimio aux deux semaines, cela veut dire aller faire un tour chez l’infirmière chaque deuxième semaine…

– Il ne faut pas le mouiller sous peine de devoir refaire le pansement. Donc pas de bains (mer, piscine, …), et même pour les douches il s’agit de protéger le pansement systématiquement, entraînant son lot de complications.

– Un fil qui pend en permanence est difficile a cacher l’été. Esthétiquement, c’est discutable. De plus cela prête le flan facilement a être tiré par le bébé, ou a s’accrocher dans quelquechose. Bien sur on pose un filet dessus pour se protéger contre ça, mais esthétiquement, ça devient encore plus visible… Et oui on peut avoir le cancer, être amaigrie, et être coquette 😀

Au cas ou vous seriez pris avez un picc-line, il existe des solutions pour rendre ca plus esthétique…

port Le port-a-cath est une alternative intéressante. Il est inséré sous la peau. Evidemment cela veut dire que cette barrière naturelle permet de se baigner, etc…

Par contre il requiert une petite opération pour l’installer, et beaucoup de précision lors de la mise en place.

Ma blonde a reçu son port-a-cath hier. Une heure trente ont été nécessaire pour compléter toute l’opération, sans anésthesie. Pour le moment cela ne semble pas avoir entrainé de douleurs importantes, plutôt une gène pour tourner le cou, qui semble s’être amenuisée aujourd’hui. Comme le picc-line n’a pas encore été enlevé, elle a un peu des tuyaux de partout, mais c’est une situation très temporaire, et une fois tout bien en place, cela devrait augmenter son confort de vie.

Obtenir le rendez-vous n’a pas été une sinécure, mais c’est une bonne étape de faite. Je suis juste un peu triste de me dire que ce petit bout de métal restera sans doute implanté jusqu’à la fin de sa vie…

Publicités

2 réflexions sur “Port-a-cath

  1. Bonjour,
    Votre blog m’a submergé d’émotions et m’a ramené quelques années en arrière, où l’on ressent la position du conjoint qui est tout, sauf enviable… Rester positif quelque soit le contexte, et gérer de A à Z une situation que personne ne voudrait vivre et en plus gérer la famille et les amis qui veulent apporter leur aide, et finalement accentuent les doutes!
    Vous avez géré la situation en main de maitre et votre blonde doit être très fière de vous quand elle vous voit de là-haut.
    Vous donnez une sacrée leçon de vie, après cette lecture tout parait si léger, et on remet chaque chose à sa place et sa véritable valeur.
    La précision de votre parcours dans le système de santé que vous racontez va faire peur à bon nombre de personnes, mais qui est tellement juste! Les attentes interminables, les oublis, le protocole pas forcément adapté au patient mais à LA maladie, les étudiants qui vous regardent avec des yeux d’enterrement etc….
    Tout ce que vous dites est tellement vrai, mais on n’y croit, c’est notre seul espoir, c’est leur métier et pourtant!!!! Malgré les consultations wikipédia, nous n’avons pas faits 10 ans d’étude comme les professionnels de santé mais des fois, un peu de bon sens peu changé les choses ou du moins éviter des catastrophes….
    Bonne reconstruction à tous les quatre, votre blonde doit être tellement fière de vous !!!!!
    Amicalement,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s